Mon chien grogne : Pourquoi et que faire ?

Pourquoi mon chien grogne t-il

Votre chien grogne est vous cherchez des explications à ce phénomène ? Vous ne savez pas pourquoi il fait ça, ni comment l’arrêter ? On vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le grognement des chiens !

Qu’est-ce que le grognement ?

Le grognement est une forme d’avertissement, qui signifie « laissez-moi tranquille ». C’est aussi une tentative (pas toujours réussie) pour mettre fin à des situations désagréables. Votre chien peut ne pas vouloir se disputer la nourriture avec un autre chien ou ne pas vouloir être dérangé dans son sommeil.

On peut comparer ce comportement à celui des humains qui disent « non » lorsqu’ils n’aiment pas quelque chose ou qui se mettent à râler. En cas de confrontation, le grognement s’accompagne d’une position dominante du corps, d’une gueule ouverte et de canines exposées. De cette façon, votre chien démontre sa position dans la meute. Si l’avertissement n’est pas entendu et qu’il a suffisamment manifesté son mécontentement, il peut recourir à l’attaque ou à la bagarre.

Pourquoi mon chien se met à grogner ?

Il essaie de vous dire qu’il n’apprécie pas d’être dérangé par des étrangers, des enfants ou d’autres animaux domestiques. Il a peut-être atteint son seuil de tolérance après avoir été dérangé plusieurs fois dans la journée.

Quand votre chien grogne-t-il ?

  • Lorsqu’un étranger s’approche de lui ou tente de le caresser sur la tête ou le cou. Si votre animal a fait l’expérience de comportements désagréables des gens, il réagira de manière encore plus féroce.
  • Lorsque son sommeil ou son repos est perturbé. Parfois, un chien peut être plongé dans un sommeil profond et ne pas vouloir se réveiller à cause du passage d’étrangers ou d’autres animaux.
  • À l’heure des repas, lorsqu’un autre animal le dérange pendant qu’il mange ou s’il garde un bol de nourriture contre un autre animal. – Lorsqu’il est acculé et ne peut pas s’échapper.
  • Lorsqu’on lui prend un jouet, un os ou un autre bien.

Comment arrêter les grognements de votre chien ?

Le grognement – comme tout autre comportement indésirable – peut être arrêté à l’aide de plusieurs techniques différentes

1. Vous pouvez utiliser une voix ferme et dire  » non  » « ou « arrêtez ça » sur un ton très autoritaire. Si vous ne réussissez pas, essayez une autre technique…

2. Avec votre index, formez un crochet et placez-le sur le nez du chien, entre les yeux et au-dessus de la lèvre supérieure. Appliquez une pression sur ce point pendant une dizaine de secondes afin que votre chien abaisse son nez au sol. Cela devrait le dissuader de grogner et l’empêcher de devenir agressif.

3. Vous pouvez utiliser un spray comme la « citronnelle » (disponible dans la plupart des animaleries) qui dégage une odeur désagréable lorsqu’il est vaporisé sur le museau du chien. L’odeur désagréable empêchera votre chien de grogner et peut même le rendre plus agressif .

4. Un son désagréable fonctionnera également, mais vous devrez peut-être l’utiliser plusieurs fois avant que votre chien ne cesse de grogner. Essayez la méthode « silencieuse », en plaçant un ou deux doigts sur vos lèvres et en faisant un bruit « désagréable » avec votre bouche ; cela devrait le faire cesser de grogner immédiatement !

5. Un choc électrique provenant d’un collier le fera cesser de grogner les premières fois que vous l’utiliserez. Cependant, après un certain temps, il peut simplement « tolérer » le grognement et ne pas être dissuadé par le choc.

6. Un goût désagréable peut également fonctionner, par exemple en mettant quelques gouttes de sauce piquante sur vos doigts et en touchant son nez ou la langue. Si vous n’aimez pas le goût de la sauce piquante, essayez le jus de citron ou le vinaigre.

Conclusion & Avis

Le grognement des chiens est un moyen naturel pour eux de communiquer leur mécontentement ou d’avertir quelqu’un. Il est important de comprendre quand et pourquoi votre chien grogne, afin de pouvoir réagir et mettre fin à ce comportement. Plusieurs techniques peuvent être utilisées, comme l’utilisation d’une voix ferme, l’application d’une pression sur des points spécifiques de son corps, l’aspersion d’une odeur désagréable, la production d’un bruit désagréable ou l’administration d’un choc électrique. Avec de la patience et de la persévérance, vous devriez être en mesure d’empêcher votre chien de grogner.

*Mis à jour le 20 janvier 2022

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.