Protection des rats contre les empoisonnements en France

Il est vrai que dans certains cas, les rats peuvent causer des dommages matériels importants. La plupart des gens choisissent d’utiliser des pesticides mortels pour s’en débarrasser. Mais avant de décider d’utiliser cette méthode, il faut se souvenir que la mort-aux-rats, ce n’est pas dangereux que pour les rongeurs.

Les risques liés à l’utilisation de poison

Laisser des pièges à appâts ou des contenants avec de la mort-aux-rats dans des endroits accessibles par des enfants peut avoir des conséquences désastreuses. Étant naturellement curieux, ces derniers peuvent être attirés par toute sorte d’objets inconnus. La mort-aux-rats peut se présenter, par exemple, sous forme de pastilles, qui ressemblent à des bonbons pour les tout-petits. Pire encore, ce poison a un goût sucré, ce qui donne aux poupons plus de raisons de l’essayer. Les incidents impliquant des enfants consommant de la mort-aux-rats ont augmenté de 40 % au cours des dix dernières années.

En outre, il y a aussi un grand risque que les animaux de compagnie essaient de manger de la mort-aux-rats qui est laissée sans surveillance. Ils sont plus susceptibles d’atteindre des endroits qui sont, en apparence, difficiles à accéder (plus que les enfants). C’est n’est pas rare qu’un animal de compagnie trouve le poison, même bien caché.

Les risques liés aux rongeurs morts

Il existe deux types de mort-aux-rats : les anticoagulants et les non-anticoagulants. La mort-aux-rats anticoagulante, comme la warfarine, le brodificoum ou la bromadiolone, agit en provoquant une hémorragie interne chez le rat. Ce type de poison prend habituellement de deux à six jours pour en tuer un. Les poisons non anticoagulants pour les rats sont généralement faits de phosphure de zinc, de brométhaline ou de cholécalciférol et les tuent souvent en quelques heures. La mort-aux-rats ne tue pas ces animaux instantanément, ce qui leur permet de retourner dans leur cachette. Parfois, cela signifie qu’ils meurent à l’intérieur des murs, causant des odeurs terribles. En outre, la manipulation des rongeurs morts augmente aussi le risque de contracter un certain nombre de maladies dont ils sont porteurs.

Il faut cesser l’utilisation du poison

Il est donc évident que ce ne sont pas juste les rats qui peuvent être victimes des produits d’extermination des rongeurs. Les humains et les animaux domestiques peuvent très bien se retrouver dans des situations délicates à cause de l’ingestion de mort-aux-rats. Ce genre de méthode n’est aussi moralement pas très correcte et pas très hygiénique. Alors, pourquoi ne pas cesser de l’utiliser ? Chacun doit prendre conscience de ces dangers cités ci-dessus.

Bref, si l’empoisonnement est l’une des méthodes les plus employées en France pour éliminer les rats, ce n’est pas recommandé dans de nombreuses situations. Il faut en effet commencer à se tourner vers d’autres approches, car il y a des dangers à ne pas négliger à recourir à du poison contre les rats.